DIY : comment assembler son PC sur mesure, étape 1

Bonsoir chers geeks et geekettes !

Je sais que certain(e)s d’entre vous l’attendaient avec impatience… Voici comme promis la suite du tuto pour apprendre à monter soi-même son PC.

Je vous expliquais en introduction que c’est plus simple qu’il n’y paraît, et qu’il y a plein de bonnes raisons de se lancer… sauf bien sûr si vous n’êtes pas du tout patient ou si vous détestez les travaux de précision. Dans ce cas il sera plus sage pour votre santé mentale de confier vos pièces à assembler à la boutique d’informatique du coin 😉

Allez hop ! On commence tout de suite avec l’étape n°1 : l’identification du besoin. C’est peut-être l’étape la plus importante, car elle permet d’établir le « cahier des charges » de votre PC, c’est-à-dire la liste de tous les critères qu’il doit remplir. Prenez un papier, un crayon, et dix minutes pour réfléchir à votre PC idéal.

Les bonnes questions à se poser sur son futur PC

1. Pour qui ?

Ça peut paraître naïf, mais c’est quand même la première question à se poser : qui va utiliser ce PC ?
– Seulement vous ?
– Vos enfants ?
– Vos parents ou grand-parents ?
– Toute la famille ?

Les exigences et les besoins ne seront pas les mêmes en fonction des utilisateurs.

2. Pour quel usage ?

C’est là qu’il faut être précis et si possible, exhaustif. En effet, le but est d’avoir un PC qui s’adapte parfaitement à votre utilisation, et non l’inverse.

On peut commencer à dégrossir les choses en définissant trois grandes catégories, du plus simple au plus performant :
Les PC à usage bureautique : conviendra aux utilisateurs débutants ou pour ceux qui souhaitent l’essentiel uniquement (traitement de texte, mails, internet)
Les PC polyvalents : pour la majorité des utilisateurs, un PC multimédia et familial capable de surfer confortablement sur internet, de lire des vidéos, de jouer à des jeux pas trop gourmands, bref, de faire à peu près tout correctement
Les PC haute performance : pour les gamers qui recherchent la réactivité et la puissance, ou pour ceux qui souhaitent utiliser de manière poussée voire professionnelle des logiciels de retouche photo ou de montage vidéo par exemple

clubic

L’exemple des PC Clubic

Une fois que vous avez trouvé la catégorie qui vous convient, il faut affiner un peu. Essayez de faire la liste de toutes les utilisations possibles de votre futur PC.

Je vous donne mon propre exemple. Je voulais un PC polyvalent capable de :
– surfer sur internet
– regarder confortablement des vidéos avec une bonne qualité de son et d’image
– jouer à quelques jeux un peu gourmands mais pas trop
– faire tourner des logiciels de simulation sans que ça rame (pour le boulot de chéri)
– stocker beaucoup de choses (j’ai énormément de photos, musiques et vidéos)
– faire tourner plusieurs programmes en même temps sans ralentissement et surtout sans que ça surchauffe !

3. Pour quel endroit ?

Une dernière question qu’il convient de ne pas négliger : à quel endroit prévoyez-vous de poser votre futur PC ? A proximité de votre box internet ou pas ? De quel espace disposez-vous ? Quelles faces de la tour seront accessibles ?

Je vous jure c’est bien d’y penser avant, sous peine de vous retrouver avec des ports USB inaccessibles ou avec une tour qui ne rentre pas à l’endroit où vous pensiez la mettre 😉

Convertir les besoins en caractéristiques matérielles

A présent, vous devriez déjà avoir en tête une idée assez précise de ce à quoi votre futur PC va ressembler ! Maintenant, il faut faire un petit effort de synthèse pour faire émerger ses principales caractéristiques matérielles.

Je vous explique.

Reprenons la liste des usages de mon PC et déduisons-en certaines exigences essentielles :

– surfer sur internet : comme je prévoyais de poser mon PC loin de ma box internet, pas de connexion ethernet possible… J’en ai déduit qu’il fallait prévoir une carte wi-fi !
– regarder confortablement des vidéos avec une bonne qualité de son et d’image : il fallait ajouter une bonne carte graphique, des enceintes et une sortie HDMI pour relier le PC à la télé (pour les soirées film avec chéri)
– jouer à quelques jeux un peu gourmands mais pas trop : en plus de la carte graphique déjà prévue, ne pas oublier d’ajouter un lecteur DVD pour lire les disques !
– faire tourner des logiciels de simulation sans que ça rame : ça, c’est le boulot du processeur… Prévoir également assez de mémoire vive pour faire respirer le PC.
– stocker beaucoup de choses (j’ai énormément de photos, musiques et vidéos) : un disque dur de 1 To (1000 Go) fera parfaitement l’affaire !
– faire tourner plusieurs programmes en même temps sans ralentissement et surtout sans que ça surchauffe : il faudra penser à un système de ventilation performant.

Je sais aussi que je suis une grande consommatrice de ports USB car je branche beaucoup de choses sur mon PC. Entre la souris, l’imprimante, les clés USB et les trucs qui se rechargent, il en fallait au moins 6, dont au moins 2 facilement accessibles sur la façade.

Bref, vous voyez l’idée ?

Sans rentrer à ce stade dans les détails techniques, le but est d’avoir déjà en tête les principaux composants qui viendront constituer le PC.

Si vous êtes un peu perdus, pas de panique ! Je vous expliquerai dans un prochain billet de quoi au minimum est composé un PC, et comment choisir chacune des pièces en fonction du cahier des charges que vous venez d’établir 🙂

Publicités

6 réflexions sur “DIY : comment assembler son PC sur mesure, étape 1

  1. Bonsoir 🙂
    Bonne idée d’articles !!!
    Mon copain a fait son ordinateur lui même, j’ai donc fait l’assistance de naissance ! Le plus dure est le choix des éléments plus que le montage ! Enfin, pour quelqu’un de bricoleur car c’est un peu flippant quand même hein 😀
    A Bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. @Alex : ah tu as donc vu les joies des toutes petites vis et des câbles dans tous les sens ! Finalement c’est pas si compliqué, non ?

    @Pretty Geeky : j’espère te rassurer avec la suite du tuto… Tu verras c’est vraiment plus simple que ça en a l’air !

    J'aime

  3. Pingback: DIY : comment assembler son PC sur mesure, étape 2 | Chouette Une Geekette !

  4. Pingback: DIY : comment assembler son PC sur mesure, étape 3 | Chouette Une Geekette !

  5. Pingback: DIY : comment assembler son PC sur mesure, étape 4 et fin ! | Chouette Une Geekette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s